Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:28

CHORUM-Concert-Janv-2012.png

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:28
 

 Hugo 9175 B   Depuis septembre le Groupe Vocal Chorum de Mably a repris ses répétitions, avec cette année un  nouveau chef. Originaire de Riorges, Hugo Grenery est étudiant au Conservatoire de Versailles. Tous les vendredis soir, il apporte aux trente-huit choristes son énergie et ses projets, pour donner vie à des musiques classiques ou modernes, célèbres ou méconnues.

            Chorum prépare actuellement un concert qui sera donné samedi 14 janvier  2012 à 20h30 dans l’église de Mably. Le programme est varié, avec, par exemple, des chants d’amour de la Renaissance, un Magnificat du XVIII° siècle et, pour le XX°, des œuvres de Fauré.

            Pour ce concert, Chorum a le plaisir d’inviter la chorale de Cours-la-Ville, Chant’Cours, que les Roannais ont déjà eu l’occasion d’apprécier. Une belle soirée de musique et de convivialité en perspective, avant  d’autres rencontres musicales pendant l’année 2012.

 

 

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 20:54

 

 Concert-Juillet-copie-1.JPG

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 18:20

Fête Musique 2011

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 21:27

 

 

ANTONIO VIVALDI  Venise 1678  - Vienne 1741

 

GLORIA RV 589

Le Gloria d'Antonio Vivaldi RV 589 est son œuvre de musique sacrée la plus célèbre. Il a en tout composé trois Gloria. Seuls deux nous sont parvenus (RV 588 et RV 589) puisque le troisième (RV 590) a été perdu. Les deux premiers ont été écrits environ vers la même période au début des années 1700, pendant que Vivaldi exerçait à l’Ospedale della Pietà de Venise.

 

1. Gloria in excelsis Deo (Chœur)

2. Et in terra pax (Chœur)

3. Laudamus te (Sopranos I et II)

4. Gratias agimus tibi (Chœur)

5. Propter magnam gloriam (Chœur)

6. Domine Deus (Soprano)

7. Domine, Fili unigenite (Chœur)

8. Domine Deus, Agnus Dei (Contralto and Chœur)

9. Qui tollis peccata mundi (Chœur)

10. Qui sedes ad dexteram Patris (Contralto)

11. Quoniam tu solus sanctus (Chœur)

12. Cum Sancto Spiritu (Chœur)

 

 

 

GABRIEL FAURÉ   Pamiers 1845- Paris 1921

 

Le très pur Cantique de Jean Racine couronne les dix années d’études à l’Ecole de musique classique et religieuse de Niedermeyer. La ferveur, la gravité sereine de ces pages étonnent chez un si jeune homme de 19 ans.

« Le rôle de la musique est d’ailleurs bien celui-là : mettre en valeur le sentiment profond qui habite l’âme du poète et que les phrases sont impuissantes à rendre avec exactitude» , écrit Fauré qui a mis en musique des poèmes de nombreux écrivains : Hugo , Jean Richepin, Villiers de l’Isle-Adam, et surtout  Verlaine, dont il appréciait l’art délicat, raffiné, mélancolique. Dans les Djinns d’Hugo,sa musique traduit l’effroi grandissant devant la chevauchée de ces esprits malfaisants, qui disparaissent aussi mystérieusement qu’ils étaient arrivés.

 

 

CANTIQUE DE JEAN RACINE

op. 11 (1864), pour chœur mixte et piano ou orgue

Le texte est une traduction de l’hymne Consors paterni luminis datant du Moyen-Age.

 

Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,

Jour éternel de la terre et des cieux,

De la paisible nuit nous rompons le silence :

Divin sauveur, jette sur nous les yeux.

Répands sur nous le feu de ta grâce puissante ;

Que tout l'enfer fuie au son de ta voix ;

Dissipe ce sommeil d'une âme languissante

Qui la conduit à l'oubli de tes lois!

Ô Christ ! sois favorable à ce peuple fidèle,

Pour te bénir maintenant assemblé ;

Reçois les chants qu'il offre à ta gloire immortelle,

Et de tes dons qu'il retourne comblé.

 


 

LES DJINNS

Op.12 (1875), pour chœur mixte et piano ou orchestre, sur un poème de Victor Hugo

 


Murs, ville,

Et port,

Asile

De mort,

Mer grise

Où brise

La brise,

Tout dort.

 

Dans la plaine

Naît un bruit.

C'est l'haleine

De la nuit.

Elle brame

Comme une âme

Qu'une flamme

Toujours suit !

 

La voix plus haute

Semble un grelot.

D'un nain qui saute

C'est le galop.

Il fuit, s'élance,

Puis en cadence

Sur un pied danse

Au bout d'un flot.

 

La rumeur approche.

L'écho la redit.

C'est comme la cloche

D'un couvent maudit ;

Comme un bruit de foule,

Qui tonne et qui roule,

Qui tantôt s'écroule,

Et tantôt grandit,

 

Dieu ! la voix sépulcrale

Des Djinns !... Quel bruit ils font !

Fuyons sous la spirale

De l'escalier profond.

Déjà s'éteint ma lampe,

Et l'ombre de la rampe,

Qui le long du mur rampe,

Monte jusqu'au plafond…

 

 

Cris de l'enfer! voix qui hurle et qui pleure !

L'horrible essaim, poussé par l'aquilon,

Sans doute, ô ciel ! s'abat sur ma demeure.

Le mur fléchit sous le noir bataillon.

La maison crie et chancelle penchée.

Et l'on dirait que, du sol arrachée,

Ainsi qu'il chasse une feuille séchée,

Le vent la roule avec leur tourbillon !

 

Prophète ! si ta main me sauve

De ces obscurs démons des soirs,

J'irai prosterner mon front chauve

Devant tes sacrés encensoirs !

Fais que sur ces portes fidèles

Meure leur souffle d'étincelles,

Et qu'en vain l'ongle de leurs ailes

Grince et crie à ces vitraux noirs !...

 

 

De leurs ailes lointaines

Le battement décroît,

Si confus dans les plaines,

Si faible, que l'on croit

Ouïr la sauterelle

Crier d'une voix grêle,

Ou pétiller la grêle

Sur le plomb d'un vieux toit….

 

 

Les Djinns funèbres,

Fils du trépas,

Dans les ténèbres

Pressent leurs pas ;

Leur essaim gronde :

Ainsi, profonde,

Murmure une onde

Qu'on ne voit pas.

 

Ce bruit vague

Qui s'endort,

C'est la vague

Sur le bord ;

C'est la plainte,

Presque éteinte,

D'une sainte

Pour un mort.

 

On doute

La nuit...

J'écoute :

Tout fuit,

Tout passe

L'espace

Efface

Le bruit.


QUEEN

 

BOHEMIAN RHAPSODY est une chanson écrite par Freddie Mercury, enregistrée par le groupe Queen pour l'album A Night at the Opera, sorti en 1975. La chanson, qui adopte le style opéra rock, repose sur une structure assez inhabituelle pour un titre de musique rock : découpée en six parties, elle est dépourvue de refrain et comporte des arrangements tantôt a cappella, tantôt hard rock. Depuis l'époque de la sortie de Bohemian Rhapsody, nombreux sont ceux qui se perdent en conjectures quant à la signification réelle des paroles. Freddy Mercury dira simplement de cette composition plutôt désespérée et à laquelle, semble-t-il, il se sentait intimement lié : « C'est une de ces chansons qui véhiculent un sentiment de fantastique. Je crois que les gens devraient simplement l'écouter, y penser, puis se faire leur propre idée sur ce que ça leur raconte. »

 

 

 Is this the real life?

 Is this just fantasy?

 Caught in a landslide,

 no escape from reality.

 Open your eyes,

 look up to the skies and see…

 Ooh… poor boy…

 

 

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 12:56

Sophia nasci fertur/O quam pulchra/Magi videntes stellam

Codex Speciálník (c. 1500)

Una sanosia porfia

Juan del Ancina (c. 1468 - 1533)

Splendens ceptigera

Anonyme (Livre vermeil de Montserrat (XIVème siècle)

Angelorum gloriae

Anonyme (trope-conduit du XIVème siècle)

Tota pulchra es

Anonyme (manuscrit franciscain corse, 1749)

Laudemus virginem

Anonyme (Livre vermeil de Montserrat (XIVème siècle)

Perla my a cara

Anonyme (chansonnier cordiforme XVme siècle)

 

Riu, riu, chiu

Cancionero de Uppsala

(XVIème siècle)

Din di rin din

Cancionero de Palacio

(XVIème siècle)

     

    Mille regretz     

Josquin Desprez

(c. 1450 - 1521)

Tant que vivray

Claudin de Sermisy

(c.1490 - 1564)

Comme un qui prend

Pierre Clereau

(actif dès 1539 - 1570)

Ce moys de may

 

 

Entracte

   

Verbum caro factum est

Loyset Compère (c. 1450 - 1518)

O Jesu christe

Jacquet de Berchem (1505 - 156)

Sopra una verde

Constanzo Festa (c. 1485 - 1545)

Al primo vostro sguardo

Luca Marenzio (1553 - 1599)

Par che’l ciel brami

Giovanni Giacomo Gastoldi

(1555 - 1622)

Quando sarà mai

Vincenzo Bell’Haver

(c. 1540 - 1587)

La cortesia voi donne predicate

Roland de Lassus

(1532 - 1594) 

Tristis est anima mea

Giovanni Battista Martini

(1706 - 1784)

Vere languores nostros

Antonio Lotti (1665 - 1740)

Nos autem

Frei Manuel Cardoso

(c. 1566 - 1650)

Diffusa est gratia

Giovanni Maria Nanini

(1545 - 1607) 

Kyrie, Sanctus, Benedictus

Antonio Lotti (1665 - 1740)

O vos omnes

Tomas luis de Victoria

(1548 - 1611)

Agnus dei

Antonio Lotti

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 16:28

Concert-20-04.JPG

Repost 0
Published by chorum-mably - dans Nos Concerts
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chorum-mably
  • Le blog de chorum-mably
  • : Blug de la Chorale de Mably
  • Contact

Rechercher

Informations Diverses